Le rouge-gorge

Le rouge-gorge

Le Rouge gorge : l’oiseau au plastron rouge

Le rouge-gorge

Salut les amis !

On me reconnait facilement grâce à ma gorge rouge, et mon chant flûté. Quand on mesure à peine 20cm, il faut savoir se faire remarquer autrement ! C’est bien utile pour impressionner les autres Rouge gorges qui veulent se nourrir sur mon territoire, mais aussi pour charmer ces Dames au printemps.

Je suis solitaire et territorial, j’aime habiter dans des sous-bois ou des vergers. On me qualifie d’insectivore à tendance frugivore, ça veut dire que je me nourris d’insectes comme les vers de terre ou vers de farine. J’aime aussi les escargots et les araignées. Je mange des fruits et des baies, en hiver surtout. J’espère toujours qu’un vers se soit caché dans ma pomme.

J’aime manger au sol. Pour me nourrir, il faut disperser la nourriture par terre ou dans un perchoir. Je suis peu craintif des Hommes : il n’est pas rare que je vienne me poser à côté de vous dans le jardin ! On construit aussi parfois nos nids dans vos granges ou vos cabanes.

En avril et septembre, nos femelles construisent un nid à partir de fibres végétales ou de poils. Il est souvent très en hauteur, caché. Les mâles vont en hauteur aussi, mais restent bien visibles pour que les femelles puissent contempler notre gorge se déployer au rythme de notre beau chant.

Par couvée, on peut avoir entre 5 et 7 œufs blancs mouchetés de points roux. La femme les couve pendant 13 à 15 jours, et c’est le mâle qui la nourrit. Deux semaines après avoir éclos, nos petits font leurs premiers vols. Mais il faut attendre un mois pour qu’ils quittent définitivement le nid.

Merci de ta visite, tends l’oreille et tu m’entendras surement !