La Sorgue

La Communauté de Communes travaille au quotidien pour entretenir notre cadre de vie naturel. Sous l’égide du service Espace Public Communautaire, de nombreuses actions d’entretien et de valorisation sont mises en place.


La Sorgue, une rivière exceptionnelle

La Sorgue est une rivière qui prend naissance à Fontaine de Vaucluse. Le village de Fontaine de Vaucluse a eu le privilège de donner son nom au département et tire son étymologie de sa curiosité géographique  « Vallis Clausa », qui se traduit par Vallée Clause.

La source d’eau vert émeraude est classée parmi les plus importantes exsurgences du monde. Le gouffre d’où elle s’écoule, est situé au pied d’une falaise abrupte de 230 mètres .Toute l’année, les sources secondaires alimentent la rivière : la Sorgue s’écoule sur 35 kms et passe par de nombreux villages, ce qui forme un réseau hydraulique de bras de Sorgues sur tout son parcours.

La source a un écoulement moyen de 630 millions de m3 par an, résultant de l’émergence d’un immense réseau souterrain. Le gouffre situé à 80 mètres au-dessus du niveau de la mer, reste encore de nos jours un mystère qui a fait l’objet d’un grand nombre d’études scientifiques.

Façonné par l’homme, le réseau hydrographique de la Sorgue fonctionne « à l’envers » : il naît d’un bras unique pour se diviser par la suite. La température de l’eau est constante ; elle affiche 13 degrés toute l’année, ce qui lui vaut une faune et une flore particulière et unique en France. Ce site naturel est entouré par la vallée clause, qui forme un écrin, constitué des Monts de Vaucluse. Le débit, toujours régulier, confère à cette rivière une très bonne oxygénation. Ces conditions idéales lui permettent d’accueillir un écosystème très diversifié.

Elle a été classée en zone Natura 2000 sur tout le long de son cours. Certaines espèces sont relativement rares à l’échelon régional, national ou même européen.


Le réseau du bassin des Sorgues

La Sorgue se partage d’abord en deux en amont de L’Isle sur la Sorgue au niveau du Partage des Eaux. Elle crée dès lors le « bassin des Sorgues » à partir de deux grands bras, la Sorgue de Velleron et la Sorgue de L'Isle. Ceux-ci se subdivisent en plusieurs dizaines de bras de Sorgue, aux noms différents : Sorgue de Monclar, Sorgue du Pont de la Sable, Sorgue du Travers, Sorgue du Moulin-Joseph, Sorgue de la Faible, Sorgue des Moulins… Tous s’écoulent dans la plaine des Sorgues (entre L’Isle sur la Sorgue et Avignon).

Les bras principaux se rejoignent et se jettent dans l’Ouvèze  à Bédarrides. Le Canal de Vaucluse, 3ème bras principal de la  Sorgue, se dirige vers Avignon. Il entre dans la ville dans la Rue des Teinturiers et se jette ensuite dans le Rhône. 

"La Sorgue, c'est notre trésor. Ensemble, protégeons-la, partageons-la. Sa source exceptionnelle mondialement connue à Fontaine de Vaucluse, son tracé particulier dessiné par les Hommes au fil des siècles, ses eaux fraîches tout au long de l'année, font de la Sorgue et du réseau qu’elle alimente une rivière d'une grande richesse écologique mais d’une extrême sensibilité et fragilité".

Pour en savoir plus rendez-vous sur le site du Syndicat Mixte du Bassin des Sorgues (SMBS)