Label Espace Préservé

En 2019, la Communauté de Communes a fait un pas de plus vers une gestion vertueuse des espaces naturels. De nos jours, de nombreux enjeux environnementaux se font ressentir, notamment la disparition d'insectes et d'espaces verts, pourtant essentiels à la vie sur terre. Il convient donc d'allier les activités humaines, devenues aujourd’hui inévitables, à la protection de ces différents espaces.

Dans cet objectif, le label « Espace Préservé », créé spécialement pour et par la Communauté de Communes, vient de faire son apparition. Il a été mis en place par un groupe de travail intégrant des élus communautaires, des professeurs du lycée agricole la Ricarde, des membres de l’association France Nature Environnement du Vaucluse (FNE 84) ainsi que des agents de l’équipe Sorgues.

Ce label a pour objectif de mettre en avant et de promouvoir une gestion écologique de certains sites fréquentés par le public. Le but n’est pas de sanctuariser des espaces mais bien de les gérer de manière à concilier au mieux la Nature et l’Homme sur un même espace. Cet hiver, deux sites se sont vus labellisés, un situé à L’Isle sur la Sorgue (Avenue des Sorgues) et un au Thor (à proximité du Chemin des Moulins).

Pour être labélisé, un site devra remplir un certain nombre de critères :

  • Entretien des sites avec la méthode zéro phyto.
  • Utilisation de la méthode de gestion différenciée.
  • Plantations d’espèces locales et adaptées au site.
  • Mise en défend des parties du site servant de lieu de reproduction ou de nidification.
  • Présence d’un panneau indiquant la labellisation du site et explication de la démarche et des enjeux.
  • Information sur les zones protégées ou autorisées au public sur le site.
  • Maintien des végétaux spontanés de la ripisylves et des haies.
  • Conservation des arbres morts ou sénescents sur le site (sauf en cas de risque).
  • Présence de plusieurs accès de la rivière aux pêcheurs.
  • Présence d’accès aux mobilités douces.
  • Collaboration entre la Communauté de Communes et des organismes de formation ou d’insertion sur le site.
  • Présence et plantation de végétaux  à fleurs mellifères locales pour optimiser la pollinisation.
  • Accès d’une partie du site aux personnes à mobilité réduite.
  • Mise en place d’une plateforme participative permettant la récolte des avis de la population.
  • Contribution au bien-être animal de par la suppression de la pollution lumineuse au sein des sites.
  • Présence d’aménagements permettant une découverte de la faune et de la flore au sein du site.
  • Mise en place de ruches sur les sites.
  • Proscription de l’imperméabilisation du sol au sein du site.
  • Seules les nouvelles plantations sont arrosées.
  • Mise en place de l’éco-pâturage au sein du site.
  • Utilisation de broyat et de paillage  issue de l’activité de l’équipe Sorgue.
  • Utilisation d’outils électriques ou non-polluants lors de l’entretien des sites (sauf cas majeurs).
  • Utilisation de mobilier issu de matériaux écologiques.
  • Mise en place d’outils d’aide à l’installation de la faune au sein du site.
  • Mise en place ou aménagement des clôtures permettant la libre circulation de la petite faune.